Source

customer_service_prima-donna.jpg


Cette image me touche beaucoup, puisqu'il est vrai que, entant qu'employé au service à la clientèle, ou même en simplement travaillant dans le publique, on se doit de porter un masque, un masque souriant, concilliant, à l'attitude positive, calme, presque maternelle. Pourtant, nous sommes tous humains. Nous avons nos propres problèmes, nous sommes fatigués, stressés. Les gens ne comprennent pas que lorsqu'ils nous engueulent comme de la merde parce que leur téléphone à roulette a sauté, qu'il y a des limites à ce que l'on peut faire. Nous sommes des humains, pas des faiseurs de miracles. Il y a 1 an et quelques mois que je suis chef-caissière maintenant, et j'ai plus d'une fois pèté ma coche parce que j'en avais raz-le-bol. J'ai pourtant du aller me cacher pour pleurer un bon coup avant de me refaire une tête présentable pour retourner sur le plancher sans que ça ne paraisse trop. Je sais qu'entant que cadre, je ne dois pas paraitre fragile envers mes caissières, mais au moins, elles sont au courant maintenant que moi aussi, je peux en avoir assez. Que vous fassiez 35h d'école et 25h de travail, je le comprends: je l'ai déjà fait. Mais quand on est seule à gérer plus de 20 filles, quand il y en a 5 en 2 jours qui vous demande des modifications d'horaire à la dernière minute, ça peut m'arriver d'oublier, ça peut m'arriver de me tromper....

Nous sommes tous humains;
Ne l'oubliez pas....................

Les commentaires de Prima-Donna sur son oeuvre (je ne traduirai pas, puisque j'ai pas mal résumé l'essentiel):
Anyone who works in customer service knows that, in order to succeed, you need a mask. You can't be sarcastic. You can't laugh at the customer. And when you want to cry, you have to smile. If you work in customer service long enough, the mask may even become a part of you. You forget to take it off when you get home. You go out of your way to accomodate the checker. And you smile like nothing is wrong when you really want to scream.

Customer service is like acting. Many checkers and clerks and tellers deserve Oscars more than the Holywood stars. The best ones are those who grew up with a mask and learned their act long before they got paid to use it. But when they never stop acting like nothing is wrong, sometimes that happy mask is the very thing that keeps them from being happy.